© 2019 by A. Sc. Br. Proudly created with Wix.com

  • Groupe Facebook A. Sc. Br.

Mode d’emploi de ta recherche d’emploi

Inscris-toi au chômage directement!

Avant toute chose, il est important de t’inscrire au chômage. En effet, avant de pouvoir toucher l’argent du chômage, il y a un stage d’attente de 12 mois qui commence le jour de ton inscription. De plus, il faut avoir travaillé un certain nombre de mois avant de pouvoir toucher l’entièreté du chômage, si tu devais malheureusement t'y retrouver un jour. Donc, même si tu as déjà trouvé du boulot et que tu ne comptes pas dessus immédiatement, sois prévoyant et assure toi qu'en cas de coup dur tu puisses en bénéficier!


Chez qui s’inscrire et comment ?


Là, tu as le choix !


Actiris, le Forem ou le VDAB, dans le cas où tu vis sur Bruxelles, le VDAB pour la Flandres et le Forem pour la Wallonie. Sache que tu n’es pas obligé de t’inscrire dans la commune où tu résides, tu peux choisir celle que tu veux, mais il est généralement plus pratique d’aller près de chez soi.

Pour t’inscrire : tu peux soit aller attendre sur place (attention aux heures d'ouverture souvent limitées...) ou prendre rendez-vous. Certains ne font que l'un ou l'autre, donc renseigne toi avant. Dernier choix, plus facile et plus rapide : le faire directement sur internet.


Une fois inscrit, on te proposera une séance d’information à laquelle il peut être intéressant  d’aller dans le cas où tu souhaites profiter de tous les avantages inconnus mis à ta disposition. Un conseiller personnel te sera également attribué. C’est avec lui que tu auras des rendez-vous pour orienter et améliorer ta recherche d’emploi. Mais soyons honnêtes, ce n’est pas lui qui va t’aider à trouver un job. Il ne fait que « vérifier ». En revanche, c’est à lui que tu peux demander toutes les formations et autres ateliers de recherche d’emploi auxquels tu as le droit de participer. Et ça, il y en a plein:

  • Test de langues, suivi de cours gratuit.

  • Formation informatique, dans le cas où ça peut être utile pour ta recherche d’emploi.

  • Atelier CV

  • Atelier "réussir son entretien"

  • Entretien fictif filmé et commenté par une RH sur base d’une offre d’emploi pour laquelle tu as postulé

  • Etc, etc.


Bref, le chômage, plus qu'un revenu, c’est une ressource à utiliser pour te développer gratuitement dans certains domaines et, par la même occasion, rester actif pendant ce temps transitoire de recherche d’emploi, ce qui est très important aux yeux de ton futur employeur.


Où chercher de l’emploi sur le net ?


Depuis internet, tu as des milliers d’offres d’emploi disponibles. Comment faire le tri et où aller voir pour une recherche efficace ?


Selon nous, tu as 4 possibilités :

 

  1. Utiliser des sites qui regroupent des offres dans tous les secteurs (Selor, Indeed, Monster, Jobrapido, le Forem, Actiris,… Tu pourras trouver des liens vers ces services dans l'onglet "Emploi"). Dans ce cas, l’important est de convenablement créer ton profil dans le moteur de recherche du site (diplôme, intitulé du job, secteur, lieux de travail,…) pour cibler efficacement les offres pertinentes. Tu peux également, sur chaque site, enregistrer tes recherche et demander à recevoir des mails quand des nouvelles offres correspondent à tes critères. C’est très efficace pour ne pas devoir tous les jours recommencer à chercher, et surtout pour ne pas oublier d’être régulier dans la recherche. Tu recevras des mails tous les jours si tu t’inscris sur différents sites. Sache que celui du Selor est un peu différent. Pour pouvoir postuler aux offres de ce site, tu dois passer des tests. Actiris propose des séances de formation pour les réussir. C’est un système très connu dans le monde du travail et c’est un plus sur le CV !

  2. Aller sur les pages d’emplois vacants d’entreprises/associations/organisations qui  t’intéressent et postuler aux offres est aussi très efficaces. Attention de bien choisir les offres qui correspondent à tes compétences. Mais garde en tête que la description de la personne recherchée est toujours surfaite par l’employeur qui lui, recherche idéalement la personne qui correspond aux maximum de critères désirés, sachant bien que personnes ne les possèdent tous !

  3. Faire des candidatures spontanées. C’est une méthode efficace mais sur le long terme. Ça permet surtout de rentrer dans les bases de donner des entreprises/organismes/associations auxquelles tu postules et permet que ceux-ci te recontactent par la suite s’ils développent une offre qui pourrait te correspondre.

  4. Créer ton propre emploi. Courage, motivation et ingéniosité sont les mots clés pour devenir auto-entrepeneur. Mais dans ce cas pense aussi à avoir un bon comptable pour éviter trop de surprises lors des impôts!


Un bon CV c’est quoi ?


Un bon CV c’est 1 page (max 2) qui permet à l’employeur de savoir en 30 secondes maximum, quel est ton métier/formation de base, quelles sont tes compétences clés et pour quel job tu postule.


Ça doit être clair et concis. Pas besoin de broder, c’est même déconseillé. Inutile de mettre toutes tes expériences d’étudiants si elles ne sont pas pertinentes. Ne parle pas de tes années à travailler chez Carrefour si tu postule pour un job en recherche et développement par exemple.


Inutile de vouloir avoir plein d’expérience sur ton premier CV. Un CV avec peu d’expérience, mais des expériences pertinentes/ en rapport avec la fonction à pourvoir sera beaucoup plus clair qu’un CV remplis d’expériences sans rapport cette fonction.


Dans le cas où tu as beaucoup d’expérience dans différents domaines, n’hésite pas à faire plusieurs CV par secteurs/domaines que tu maîtrise et dans lesquels tu recherches de l’emploi. Ainsi tu pourras simplement fournir le CV adéquat en fonction du secteur dans lequel tu postule. 1 CV par secteur, ça sera bien plus concis ainsi et en plus ça permet de rajouter des choses inattendues lors de ton entretien pour faire bonne impression.

Pour en savoir plus sur le comment faire (quoi écrire où et comment ?) n’hésite pas à aller aux ateliers CV organisés par le chômage, ainsi que ceux organiser à l’ULB par les différents forum de l’emploi des différentes facultés, mais aussi celles organisées par l’université elle-même.  Enfin, il reste internet.


En ce qui concerne l’entretien, il existe aussi des ateliers chez Actiris et les différents organismes de chômage, dont un en particulier chez Actiris qui est filmé et commenté par une RH. C’est très sympas et efficace pour avoir des conseils. L’université et les forum de l’emploi mettent aussi certaines choses en place, mais le plus efficaces c’est de s’entraîner avec des personnes qui ont déjà eu des entretiens, ou des amis en psychologie du travail ou RH.


Trouver du travail l’année de son diplôme en quoi c’est un plus ?


Pour avoir des congés payés, il faut d’abord avoir travaillé. Sauf dans ce cas-ci. On considère que ton année d’étude est du travail, mais seulement dans le cas où tu trouves de l’emploi avant la fin de l’année de l’obtention de ton diplôme.


Donc, si tu trouves de l’emploi avant la fin de ton année de diplômé, tu as droit, mon cher jeune
travailleur, à des congés jeunes. Ces congés sont payé 80% de ton salaire. Pour les obtenir, il faut
t’inscrire à la CAPAC et faire remplir différent documents par toi/eux et ton employeur. Bref, que
quelques papiers pour des congés payés, le top ! Sache que c’est quand même quelque chose de pas négligeable. Dans le cas où tu ne travailles pas dans l’année de ton diplôme, tu n’auras pas droit à des congés payés avant la nouvelle année. Ex : diplômé 2017, tu trouves un job en Février 2018, tu n’auras droit à aucun congés payer avant Janvier 2019 ! Sache quand même qu’il y a toujours d’autres options pour avoir des congés, mais elles sont moins pratiques et rentables.

Donc renseigne toi et utilise le système à ton avantage !

Merci pour ton attention, jeune diplômée ou diplômé. Bonne chance dans ta recherche d'emploi, et n'hésite pas à nous contacter si tu as des doutes.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now